Comment devenir photographe ?

Si vous voulez comprendre comment devenir photographe et réussir dans votre entreprise, aujourd’hui vous n’avez pas d’échappatoire.

Tu dois savoir comment vendre.

A lire également : Les plus belles photos de Bretagne

Surtout : Vous devez savoir comment investir au mieux du temps (et de l’argent) pour faire tourner votre nom et acquérir des clients de qualité.

Eh bien : cet article est pour vous exactement cela.

A lire aussi : Les photos qui ont marqué 2015

Il vous fournit, clé en main, une liste détaillée des stratégies de marketing et de vente les plus en vogue aujourd’hui parmi les professionnels émergents et les photographes.

En fait :

Si vous êtes un photographe professionnel, observer les tendances émergentes vous aidera certainement à améliorer votre modèle d’affaires et à alimenter votre vision créative

Si vous n’êtes pas encore photographe à temps plein, mais que vous souhaitez en devenir un, inspirer de ce qui fonctionne déjà sur le marché de la photo contemporaine vous aidera à commencer avec votre pied immédiatement droit.

Voici donc ce que vous trouverez en continuant dans le lecture :

( 1)

Ce qui « vraiment » fonctionne aujourd’hui sur le marché de la photographie au niveau du marketing et des ventes… et ce qui est maintenant juste une perte de temps inutile.

( 2)

Quels sont les principaux outils de promotion utilisés par les professionnels pour augmenter les clients et le chiffre d’affaires

( 3)

Quelles sont les plateformes web émergentes sur lesquelles les jeunes photographes indépendants et photoamateurs ciblent définitivement pour conquérir de nouveaux marchés et sortir de l’anonymat ?

Dans tous les cas, faites-vous une faveur, offrez-vous un cadeau :

Consacrez 10 minutes de votre temps à ce que vous êtes sur le point de lire…

***

***

Plan de l'article

Votre vision ne suffit pas. Tu es vouée à l’échec si tu ne regardes pas autour.

Pour expliquer comment tout est arrivé à l’accouchement avec une citation de Mike Walsh :

Mais qu’est-ce que cela signifie dans réalité ce concept ?

Simple :

Cela signifie qu’aujourd’hui, comme aujourd’hui, vous n’avez pas besoin de regarder trop loin pour comprendre à quoi ressemblera l’avenir.

Parce que l’avenir est déjà là.

Ça arrive déjà.

Vous devez simplement observer ce que des millions de photographes comme vous font déjà dans le monde pour augmenter les clients, les profits et la visibilité.

« J’ai finalement vidé le sac »

En 5 leçons gratuites , je vous montre comment créer une stratégie gagnante pour vendre vos séances photo avec une marge bénéficiaire élevée (plus de combat avec les clients squattrati et avec les photoamateurs improvisés qui volent votre travail)

>> CLIQUEZ ICI POUR COMMENTER GRATUITEMENT

***

***

23 graphiques pour 23 stratégies

Faisons un peu d’ordre avant d’entrer dans le détail.

L’ histoire est celle-ci.

Il y a quelque temps, une enquête est lancée par Photoshelter .

Au total, 7 408 photographes du monde entier (établis ou émergents) se répartissent comme suit :

  • 69% hommes
  • 31% femmes
  • 60% Résident américain
  • 40% du reste du monde

À l’intérieur de cet échantillon sont représentées toutes les catégories de photographes, des professionnels à temps plein aux pigistes à temps partiel en passant par les photoamateurs.

Dans cette enquête — pour plus de commodité — sont considérés comme des professionnels tous les photographes dont les revenus de la photographie dépassent 50% du revenu fixe mensuel .

Ceux qui gagnent moins de 50% avec la photographie sont faits (pour plus de commodité) dans la catégorie des photoamateurs à temps partiel ou photoamateurs.

À la fin, les résultats du sondage sont énormes.

Une marée de chiffres et de statistiques que je décide de mettre la main un jour pour tenter d’extraire les informations et les données les plus importantes.

Évidemment après que je me suis armé avec beaucoup de courage et de patience.

Ceux que vous verrez représentés ici sont donc les résultats les plus significatifs qui ont émergé de l’enquête.

Je suis convaincu que de cette façon vous serez en mesure de vraiment « saisir » les tendances les plus importantes et les informations les plus pertinentes…

… sans se perdre après 5 minutes à l’intérieur d’une marée de chiffres et de statistiques.

Je vous recommande donc fortement de lire attentivement les 23 graphiques que j’ai commentés pour vous en détail.

Photographes professionnels 1. Le TOP 3 parmi les spécialisations

La principale spécialisation pour un photographe professionnel est la photographie de portrait (15%) alors que moins de 5% vous se consacre à la photographie de paysage et urbaine qui, comme vous le verrez plus loin dans le reste de l’article, se révèle être le favori d’un photographe indépendant à temps partiel ou d’un photoamateur.

La photographie documentaire (14%) et la photographie demariage (9%) suivent (toujours pour les professionnels).

Photographes professionnels — Les spécialisations les plus populaires

Intéressant de noter que même pour les spécialisations « secondaires » (je ne rapporte pas ici le graphique parce que, en substance, les écarts sont minimes) le podium avec le TOP 3 reste sensiblement inchangé.

***

***

2. Les principales sources de revenus

La principale source de revenus est le travail à commission (65 %), suivi de l’affichage de la vente faite en personne et de la vente de tirages en ligne (jumelés à la photographie de microstock ).

Photographes professionnels — Les principales sources de revenus

***

***

3. Mieux vaut se concentrer sur de nouveaux clients ou ceux déjà acquis ?

Il est très intéressant de noter que près de la moitié du gain prévu d’un photographe professionnel pour l’année en cours ne provient pas de nouveaux clients mais de ceux déjà fidèles .

Nouveaux Clients ou Clients Fidélité ? Rien n’est réduit…

Qu’ est-ce que ça te dit ?

Je dirais 2 choses à propos de tous :

  • Offrir un service après-vente fantastique et maintenir d’excellentes relations avec les clients déjà acquis au fil du temps produit des résultats significatifs.
  • Vendre à des clients déjà fidèles vous permet d’économiser substantiellement tant en termes de budgets publicitaires que de temps, par rapport aux recettes substantielles garanties par les nouveaux clients.

Donc, si même la statistique vous indique que 52% de la nouvelle entrée attendue reste buée à de nouveaux clients…

… pas toujours cela se traduit par des revenus (c’est-à-dire des bénéfices moins les coûts) plus grands.

Maintenant, la question que je vous pose est :

Combien de vos revenus proviennent de nouveaux clients et combien de clients déjà acquis ?

Combien de temps avez-vous passé au fil des ans (ou allez-vous passer) à prendre soin de la relation avec vos « anciens » clients ?

***

***

4. Quels sont les investissements les plus importants prévus pour l’année en cours par un photographe professionnel ?

En d’autres termes, la question est la suivante :

Quelle part des recettes prévues pour l’année en cours sera allouée par un photographe professionnel au développement de votre entreprise en termes de marketing et de promotion ?

Et combien pour les aspects purement techniques ?

En tenant compte du fait que vous pouvez sélectionner différents choix…

… il est apparu que les investissements majeurs seront réalisés dans la partie technique, avec une forte augmentation des fonds pour le développement des entreprises et du marketing (32%).

Seulement 8 % n’investiront rien du point de vue technique ou commercial.

Combien allouer à l’équipement et combien au marketing ?

Qu’ est-ce que ça te dit ?

Que dans une société de plus en plus fragilisée, ceux qui ne se mettent pas constamment à jour sont susceptibles de rester au pôle.

***

***

5. Combien d’argent un photographe professionnel a-t-il investi l’an dernier dans le marketing et la publicité ?

Vous pouvez le remarquer à partir du tableau que :

  • 52% ont réservé environ 1.000 euros
  • Plus de 29 % ont alloué plus de 1 000 euros (12 % entre 2 000 et 4 000 euros)
  • Une tranche plus petite — mais toujours significative — a investi un budget allant de 6 000 euros et plus.

Combien un professionnel a investi dans le marketing l’année dernière

Un autre graphique que je ne rapporte pas ici indique enfin que 49% des photographes professionnels prévoient d’augmenter le budget destiné à la promotion.

***

***

6. Où recherchent de nouveaux talents les directeurs de création et les principaux éditeurs du monde ?

Elizabeth Griffin — rédactrice photo d’Esquire.com — rapporte qu’ Instagram devient de plus en plus la plateforme en ligne privilégiée où les entreprises, les journaux, les agences de communication et les micro-entrepreneurs sont à la recherche de nouveaux talents pour commander de nouveaux travaux.

***

***

7. Pour devenir un photographe établi, les médias sociaux servent-ils vraiment (ou est-ce juste des miroirs pour les alouettes) ?

En d’autres termes :

Les médias sociaux contribuent-ils vraiment à générer des profits et à augmenter les demandes de contact ?

La statistique dit clairement :

Près de 60% des photographes professionnels disent avoir obtenu de nouveaux emplois et/ou augmenté leurs revenus grâce aux médias sociaux…

… une augmentation de plus de 7 % par rapport à l’année précédente.

Les médias sociaux contribuent-ils à générer plus de revenus ?

***

***

8. Quels réseaux sociaux préférez-vous promouvoir votre travail ?

Dans ce contexte aussi, la statistique parle claire, Je dirais.

Les médias sociaux les plus utilisés pour obtenir la promotion

Après Facebook, Instagram est la plateforme préférée des photographes pour présenter leur travail (comme c’est évident).

Un peu plus détaché, nous trouvons LinkedIn à la place — mais toujours en croissance.

« Comment gagner plus de vos séances photo ? Voici toute la vérité qu’ils ne veulent pas vous faire savoir »

En 5 leçons gratuites , je vous montre comment créer une stratégie gagnante pour vendre vos séances photo avec une marge bénéficiaire élevée (plus de combat avec les clients squattrati et avec les photoamateurs improvisés qui volent votre travail)

>> CLIQUEZ ICI POUR COMMENTER GRATUITEMENT

***

***

9. Quelle est la stratégie marketing la plus puissante qui a fonctionné pour vous l’année dernière ?

Alors que nous assistons à une dominance sans opposition du bouche-à-oreille, le podium de la deuxième place accueillera des réunions et des séances en direct (14 %)suivies des médias sociaux (13 %).

Les stratégies marketing les plus efficaces pour un photographe professionnel

***

***

10. Sur quelles stratégies marketing investirez-vous du temps et de l’argent pour acquérir de nouveaux clients ?

Dans ce cas, nous notons que le bouche-à-oreille passe à la troisième place, et que les deux premières places sont prises en charge par les médias sociaux et les réunions/sessions en direct .

Qu’ est-ce qu’un photographe professionnel a décidé de viser cette année en termes de marketing ?

***

***

11. Quelles stratégies adoptez-vous avant de rencontrer un nouveau client potentiel ?

Ici vous verrez une statistique assez instructive.

Un signe clair de la façon dont certains photographes accordent de plus en plus d’attention à la communication avec le client final…

… et comment, d’un côté, continue de sous-estimer l’importance de cet aspect.

45 % des répondants déclarent avoir passé moins d’une heure à saisir des informations sur un nouveau client.

Parce que tant de bonnes photos sont vendues seules, non ?

Non.

Combien de temps un professionnel consacre-t-il à la préparation d’une réunion avec un client potentiel ?

***

***

12. Quels outils utilisez-vous en direct pour présenter votre travail à un client potentiel ? (Avertissement : Erreur fatale)

Je ne suis pas d’accord ici.

Je vais en aval.

enquête montre que 75% L’ utilisent des comprimés ou PC.

Quels outils utilisez-vous en direct pour présenter votre travail ?

Cependant, rappelez-vous :

Une rencontre vivante est, en fait, une rencontre vivante.

Et pas une réunion Skype ou Facebook.

Sous-estimer la puissance d’un portefeuille bien imprimé et bien paginé est à mon avis une erreur fatale, qui diminue considérablement le pourcentage de clôture d’une vente.

Même si l’enquête ne dit pas cela, il aurait été intéressant de déterminer combien de ventes sont fermées au premier coup (ou par la suite) à l’aide d’une tablette ou d’un PC.

Et combien passent par l’utilisation de supports papier aussi.

Pour une qualité de portefeuille égale, je n’ai pas le moindre doute qu’un portefeuille papier est beaucoup plus efficace qu’un portefeuille numérique.

Des années et des années de vente devant le client m’auront appris quelque chose, non ?

***

***

13. Comment présentez-vous votre travail sur le site ?

Ici, il est intéressant de noter une tendance qui a émergé l’année dernière et qui s’établit de plus en plus.

C’ est-à-dire la stratégie de séparation portfoli appartenant à différentes spécialisations sur plusieurs sites.

Séparer différents portfoli ou les raccourcir dans le même site ?

Qu’ est-ce que je pense ?

Ça dépend.

Même si je n’ai pas l’impression de déconseiller un photographe professionnel, un freelance ou un photoamateur de rester dans un seul environnement photo de toute façon…

… si vous avez le temps et la patience de créer de la même manière deux sites Web et plus à la fois, à long terme, cette stratégie peut s’avérer beaucoup plus efficace.

***

***

14. En plus de montrer votre travail, quel est l’objectif principal de votre site photo ?

Ici le Le référencement (c’est-à-dire l’optimisation des moteurs de recherche visant à mettre à l’échelle les meilleures positions sur Google) le rend évidemment maître.

Mais permettez-moi d’ouvrir un petit support :

Il est en effet instructif de noter que parmi les priorités d’un site photo pratiquement aucun professionnel entre le marketing par e-mail.

Spécifié que le référencement est fondamental pour le site de tout photographe…

… la question que vous devriez réellement vous poser avec insistance — une fois que vous avez réglé le problème de référencement — est précisément :

« Comment puis-je rester en contact avec les visiteurs une fois qu’ils ont abandonné mon merveilleux site Web pour toujours ?

Cette statistique montre clairement une chose : »

Même aujourd’hui, une proportion trop importante de photographes (dans le monde) restent convaincus qu’un une belle photo et un portfolio bien organisé suffit — seul — pour inciter le visiteur à demander un devis ou une demande de collaboration.

Donc ce n’est pas le cas.

Et si c’était dans le passé… ce n’est certainement pas le cas aujourd’hui.

J’ espère que cette année l’une des priorités des photographes (dans ce domaine) deviendra email marketing.

Comment exploitez-vous votre site web ?

***

***

15. Site web professionnel : Est-il juste de montrer vos projets personnels aussi ?

Professional Website : Est-il juste de montrer vos projets personnels aussi ?

Et ici, vous pouvez deviner qu’une ère est en train de changer.

Alors que 29% s’opposent à l’affichage de leurs projets personnels sur le site, les 71% restants trouvent qu’il s’agit d’une bonne stratégie.

D’ ailleurs, comme l’a noté la photographe commerciale Dixie Dixon dit :

***

***

16. Quelle est la principale ressource sur laquelle vous vous concentrerez pour augmenter vos gains ?

Ici, il est intéressant de noter qu’en deuxième lieu, après les médias sociaux, la ressource la plus importante pour un photographe professionnel qui veut mieux vendre ses photos est l’adoption d’une politique de prix adéquate.

Nous parlons en fait d’un aspect trop sous-estimé par les photographes eux-mêmes… et qui est souvent responsable de l’échec de toute stratégie commerciale.

Super, je dirais.

Outils opérationnels : Priorités pour cette année

***

***

17. Combien de cours et d’ateliers avez-vous participé cette année et combien d’autres aimeriez-vous y participer ?

Aussi ici, il est intéressant de noter comment au-delà de la 61 % ont participé à au moins un atelier l’an dernier, et76 % prévoient augmenter les divers ateliers de photographie au cours de l’année à venir.

Événements de formation auxquels un photographe professionnel a assisté l’an dernier

Événements de formation auxquels un photographe professionnel envisage d’assister l’année prochaine

***

***

« J’ai finalement vidé le sac »

En 5 leçons gratuites , je vous montre comment créer une stratégie gagnante pour vendre vos séances photo avec une marge bénéficiaire élevée (plus de combat avec les clients squattrati et avec les photoamateurs improvisés qui volent votre travail)

>> CLIQUEZ ICI POUR COMMENDRE LA COUR GRATUIT

Bien.

Maintenant, il est temps de jeter un oeil à un autre monde.

Le secteur des pigistes à temps partiel et tous ces photoamateurs qui veulent transformer une grande passion en une véritable source de revenus

Comme je l’ai répété au début, parmi les photoamateurs et les photographes indépendants à temps partiel disposent de la photographie de paysage et urbaine. Photoamateurs et photographes indépendants

Suivi de la photographie aventure/nature.

La photographie de portrait n’est qu’à la troisième place avec 12%.

est clair que ceux qui ne font PAS de la photographie sa principale source de revenus sont encore plutôt hésitants à investir du temps (et de l’argent) dans toutes ces catégories photographiques où la rencontre « physique » avec le client final Il n’est certainement pas une option mais une nécessité (voir par exemple photographie de mariage et/ou de portrait).

affreux !

Les spécialisations les plus populaires parmi les pigistes et les photoamateurs

Compte tenu des gains non étourdissements le plus souvent obtenus en tirant parti des grandes places de marché des beaux-arts et des sites de microactions…

commencer aujourd’hui une entreprise rentable sur la photographie ne peut pas, à mon avis, indépendamment (au moins au début) de l’énorme marché pour les particuliers et les micro-entrepreneurs .

Qu’ en est-il des entreprises ?

Les agences ?

Bien sûr, c’est bon de se tourner vers eux aussi.

Mais parfois, ils sont trop « humoristiques » (en particulier les agences) et souvent soumis à des changements constants dans les stratégies commerciales qui ne favorisent certainement pas la « stabilité » économique d’un photographe.

***

***

18. Comment gagnez-vous grâce à la de la photographie ?

Bien que les deux premières places résistent (comme il est évident que c’est) les emplois à commissions (55%) et les ventes faites en personne (40%)

… le plus grand désir d’expérimenter et de mettre en jeu typique des jeunes pigistes et des nouveaux photoamateurs signifie que troisième et quatrième place la vente de tirages en ligne (27%) et d’ expositions dans des galeries ou des événements (23%) .

Si vous vous souvenez du graphique initial, ces « canaux » sont presque complètement ignorés par les photographes professionnels…

De quoi parmi ses gains un photographe indépendant à temps partiel ou photoamateur ?

***

***

19. Comment devenir photographe professionnel : Quelles sont les priorités pour donner un coup de pouce à votre carrière ?

Intéressant de noter comment cette fois, aussi, il y a beaucoup plus désir d’expérimenter et de battre de nouveaux chemins par rapport aux photographes professionnels.

Je signale qu’en deuxième place, avec 14%, nous trouvons des projets de crowdfondation .

Les priorités d’un photographe indépendant et passionné pour cette année

En troisième place, vous aurez remarqué une voix peut-être un peu étrange mais certainement justifiée si vous y pensez.

La nécessité de trouver un juste équilibre entre vie et travail…

Cette exigence est souvent très ressentie par les pigistes à temps partiel et les photoamateurs qui doivent nécessairement coexister deux activités différentes (le travail principal et le secondaire ou le passe-temps).

***

***

20. Quelles stratégies marketing utiliserez-vous le plus cette année ?

Au prix de me répéter, je souligne que même cette fois l’utilisation de stratégies de marketing moins blagues par des professionnels est plutôt vu absolument bon oeil.

Stratégies de marketing pour investir dans

En particulier, vous remarquerez que :

  • Troisième place que la stratégie de marketing principale est le blog , outil ce presque ignoré (terrible !) par des photographes professionnels
  • Au cinquième, nous trouvons les concours photographiques (concours photo)
  • Email marketing vous gagnez un bon20% (bien !)
  • Les annonces payantes sur Facebook apparaissent avec un pourcentage de 8% — un signe clair que (paradoxalement) la nécessité d’investir dans de nouvelles formes de publicité — commeFacebook Ads — que ce soit beaucoup plus entendu par un photographe indépendant ou photoamateur que par un professionnel. Paradoxal… tu ne trouves pas ?

***

***

21. Quels sont les médias sociaux les plus utilisés et les plus tendances ?

Par exemple, dans ce cas, vous remarquerez que les plateformes comme 500px ou Flickr sont ignorées au lieu de toutes par les professionnels.

Les réseaux sociaux les plus exploités

***

***

22. Combien d’argent investirez-vous dans votre formation ?

Cela dit, plus de 80% ont répondu qu’ils investiront de l’argent dans leur formation personnelle (technique et commerciale)…

… il est significatif de noter que 37% ont décidé d’allouer un chiffre qui varie entre 500 et 1000 Euros (pas beaucoup !) et que 36% alloueront plutôt un chiffre variant entre 1.000 (30%) et 10.000 euros (5%).

Intéressant non ?

Investissement dans la formation technique et commerciale (ateliers et cours)

***

***

23. Comment devenir un photographe à succès : quel outil commercial allez-vous privilégier ?

C’ est la dernière statistique que je vous présente.

Ici aussi, il est intéressant de noter que l’ amélioration de votre site web représente la priorité numéro un pour un photoamateur et un photographe freelance (22%) alors que chez les professionnels n’était que 10%.

Maintenant, je comprends enfin pourquoi de nombreux sites web de photographes professionnels sont d’une qualité beaucoup moins élevée que ceux des photoamateurs.

Pardonnez le bluntness.

Les outils d’affaires qui connaîtront un fort coup de pouce

***

***

La prochaine étape

Êtes-vous prêt à mettre en place les conseils et les informations que nous avons vus jusqu’à présent ?

Si la réponse est SI, c’est la prochaine étape

« Comment gagner plus de vos séances photo ? Voici toute la vérité qu’ils ne veulent pas vous faire savoir »

En 5 leçons gratuites , je vous montre comment créer une stratégie gagnante pour vendre vos séances photo avec une marge bénéficiaire élevée (plus de combat avec les clients squattrati et avec les photoamateurs improvisés qui volent votre travail)

>> CLIQUEZ ICI POUR COMMENTER GRATUITEMENT

Luca Vehr est l’expert n°1 en Italie du marketing pour les photographes et fondateur du premier blog entièrement dédié à la vente et à la promotion de la photographie (marketofotografico.net).

Contrairement à tous les autres experts en marketing travaillant dans de multiples industries et pour différents types de clients, son accent et le Ses stratégies s’adressent — depuis plus de 13 ans — exclusivement au marché de la photo.

Cela signifie pour le client l’ obtention d’une méthode de vente et de promotion hautement spécialisée pour l’industrie de la photographie, qui va au-delà de la technique ou du simple bouche-à-oreille.

Pour cette raison , le blog qu’il a créé est le plus lu en Italie dans sa niche de marché, et son bulletin d’information a à ce jour des milliers et des milliers d’abonnés.

Luca croit fermement en la capacité de chaque photographe à transformer sa passion en une activité professionnelle performante, à travers l’utilisation du web, le marketing numérique et le développement de sa propre autorité.

Grâce à ses cours au pouvoir « transformateur » élevé, Luca a déjà aidé des milliers de photographes à repenser son entreprise à partir d’un point de vision entrepreneuriale et beaucoup plus orientée vers le marché.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!